Nous voulons des coquelicots : interpellation du Président de la République sur les pesticides de synthèse !

Soirée débat avec les coquelicots de Paris

Présente le jeudi 11 avril, à l’Académie du climat pour participer à la soirée débat sur le thème « de la fourche à la fourchette, le bio, c’est vraiment bon ? » organisé par l’association Coquelicots de Paris.

Cette soirée fût l’occasion d’aborder des thématiques chères aux Écologistes, en compagnie d’acteurs du bio tels que le réseau des AMAP Ile de France, la Confédération paysanne ou encore la Biocoop.

Pour donner suite à cet échange et à l’initiative de l’association Nous voulons des coquelicots, nous avons interpelé le Président de la République sur les pesticides de synthèse !

Rappel des faits :

  • Février dernier, l’annonce de la suspension du Plan Ecophyto marque un échec politique et une absence de réponse concrète face à la crise agricole. 
  • Début du mois d’avril le gouvernement recule de nouveau sur sa politique environnementale en annonçant cette fois-ci  une dérogation aux producteurs de betterave sucrière pour utiliser davantage de Movento, un pesticide qui jusqu’à présent ne pouvait être utilisé que deux fois par an (contre 5 désormais).

Ce pesticide a pour substance active le spirotétramate, officiellement classé par l’Union Européenne comme étant suspecté toxique pour la reproduction. 

Nous ne pouvons plus continuer à octroyer autant de dérogations à une agriculture qui abîme nos terres, notre santé et notre fertilité 

Soutenons une agriculture biologique, respectueuse du vivant et de la santé des agriculteur.ices et citoyen.nes !