Déplacement à Arcueil sur le phénomène des « retraits-gonflement des argiles » au Sénat : un combat pour la justice et le climat

par

dans

Quelques mois après son adoption à l’Assemblée nationale, la proposition de loi visant à mieux indemniser les victimes des dégâts causés par le retrait-gonflement des argiles sera examinée au Sénat lors de la niche parlementaire du groupe écologiste le 30 mai 2024.

En déplacement à Arcueil, aux côtés du maire Christian Métairie et de l’adjointe au maire chargée de l’urbanisme Sophie Pascal-Lericq, nous avons pu échanger avec des riverains durement touchés par ce phénomène. Leurs témoignages poignants nous ont confortés dans la nécessité de mener une bataille sans relâche pour que cette proposition de loi, portée par Sandrine Rousseau à l’Assemblée nationale, devienne enfin une réalité.

Le retrait-gonflement des argiles, un enjeu majeur de justice et de climat

Le retrait-gonflement des argiles , conséquence directe du changement climatique, est à l’origine de dégâts considérables sur les habitations, fragilisant ainsi le quotidien de millions de Français.  C’est pourquoi nous nous engageons à défendre cette proposition de loi avec la plus grande détermination, tant au Sénat qu’au niveau européen. Il en va de la justice pour les victimes et de la protection de notre environnement.

Ensemble, mobilisons-nous pour que cette proposition de loi aboutisse et que les victimes du retrait-gonflement des argiles ne soient plus jamais abandonnées !